mercredi 9 mai 2012

MYSTERES, MYSTIQUE et DIABLERIES



Si vous avez l’occasion de visiter le pays cathare, n’oubliez pas de faire un léger détour par RENNES LE CHATEAU, le village du mystérieux abbé Saunière.

L’endroit est superbe (vues du château magnifiques) et la petite église avec son bénitier soutenu par le diable vaut la photo. Il existe aussi une librairie remarquablement bien achalandée.

BONNE PROMENADE et profitez des « vibs » de l’église : )



mardi 1 mai 2012

Trois voies sont fausses, une seule est vraie !



Un véritable photonique comprend vite qu’il existe trois voies qui mènent toutes sur une impasse :

1- Combattre le mal et les ténèbres, une voie illusoire et sans espoir.
Plus on combat le mal, plus le mal empire !
Les intégristes de toutes les religions n’ont jamais compris ça car ils font partie du mal !
Le photonique ne résiste pas au mal, il le laisse glisser. La non résistance réussit là où la pire des résistances échoue.

2- Attendre une hypothétique libération en priant pour des lendemains qui chantent mais qui n’arrivent jamais !
Une voie fatigante et déprimante, le photonique ne croit pas à la providence, il a trop vu de gens attendre jusqu’à la mort des jours meilleurs.

3- Se refermer sur soi-même, s’enfermer dans sa bulle comme le fait un autiste !
Se couper du monde est la pire des solutions, c’est l’enfer créé par soi-même. Le mal est aussi en nous, le photonique s’en délivre en se purifiant chaque jour par la pensée et en ouvrant son cœur à la lumière.


Une seule voie que l’on pourrait appeler :
La quatrième voie conduit à la libération
Celle de la lumière.

Aimer et célébrer la lumière et comprendre que seule la lumière est la voie. C’est la voie solaire, celle que le photonique choisira en toute connaissance.
Fusionner avec la lumière et devenir un soleil et ainsi retrouver la condition lumineuse qui était la sienne avant la chute.

A propos d’une Fraternité Solaire ?

Il existerait une Fraternité Solaire peut-on lire çà et là ?

Les allusions à cette mystérieuse fraternité existent depuis la nuit des temps et dans toutes les civilisations dans lesquelles un culte solaire dominait.

On la trouve ainsi mentionnée furtivement dans l’Egypte antique (culte du dieu solaire RA), la Grèce et ses écoles de mystères (dieu Hélios), la civilisation romaine (culte de Mithra), les antiques civilisations nordiques comme celle d’Hyperborée et le royaume de la mythique Thulé, dans les cultes solaires celtiques (dieu Bélénos) sans oublier les civilisations amérindiennes Incas et Mayas (L’Inca signifiant fils du soleil) comme dans certaines traditions africaines.
On en trouve aussi trace dans les cultures Tibétaines, Indiennes et Chinoises (les sociétés secrètes chinoises appelées triades).

Une chose est certaine, il n’est jamais fait mention de cette fraternité solaire dans les trois religions du livre (judaïsme, christianisme et islam) ?